Agence de référencement naturel à Levallois perret

Google Analytics et le « not provided »

analytics-not-provided

Tout au sujet du fameux « Not Provided » de Google analytics

Comment révéler le « not provided » ? voilà la question qui revient minimum une fois par semaine de la part des clients et autres partenaires ! Les personnes qui ont eu l’habitude d’utiliser Google Analytics, ont largement été frustrées avec le pourcentage croissant des mots-clés non divulgués et affichés en « not provided ». Il est évident que ces termes de recherche représentent une part importante pour l’analyse et l’optimisation de votre site internet. Alors que se cache-t-il derrière le « not provided » ? quelles informations nous cache-t-on ? Et que pouvez-vous faire à ce propos ?

Qu’est-ce que le « not Provided »

Les recherches qui apparaissent en « not provided » sont celles qui ont conduit un internaute qui utilise un serveur sécurisé. Nous pouvons identifier ces serveurs sécurisés grâce au « S » dans l’url après HTTP soit « httpS ». Il s’agit d’une information importante pour la sécurisation des données et la confidentialité des données échangées entre les différents serveurs.

Pourquoi le not provided ?

Google nous annonce qu’il s’agit de protéger notre vie privée… assez intéressant…

Mais le fait est que si vous payez des campagne Google Adwords vous pourrez obtenir toutes ces informations ! L’une des théorie qui fleurit sur la toile, est donc que Google cherche à nous faire acheter des liens sponsorisés afin de disposer de ces informations auparavant gratuites…Mais après-tout… Google n’est-elle pas une société à but lucratif ? Google n’est-il pas le géant du Web à plus de 50 Milliard de $US en 2013 (source Wikipedia) ?

Une autre théorie semble tout aussi probable, Google préparerait une version « Premium » de son outils Analytics, qui elle serait payante mais permettrait d’accéder à toutes ces informations… et donc le « not provided » deviendrait provided

Quelques solutions:

Nous en avons utilisé certaines et testé d’autres, mais voici quelques conseils pour récupérer ces fameux « mots-clés » sources de traffic pourtant si important pour l’acquisition et surtout pour l’optimisation au référencement naturel:

  • Google Webmaster Tools, oui finalement cet outil made in Google nous donne déjà pas mal d’informations. Dans le menu « requêtes de recherche » vous observerez les termes les plus « affichés » et les plus « cliqués » avec leur position moyenne
  • Dans Google Analytics (oui encore Google !), il vous suffit de vous rendre dans la rubrique « Optimisation du référencement naturel », vous pourrez y consulter les requêtes mots-clés, certes moins détaillé mais ça permet de récupérer quelques informations
  • Dans Google Adwords (aïe le diable en personne ??), vous y trouverez tout simplement tous vos mots-clé aussi bien en référencement payant, qu’en référencement naturel, avec leur positionnement et l’impact sur votre CA
  • Un autre technique consiste à recouper toutes ces informations avec les landing-pages ou « pages de destination », il est évident que selon les mots-clés positionnés, l’internaute n’atterrit pas forcément sur la même page
  • Enfin, dans sa globalité, ça n’est pas parce que Google ne divulgue plus ces informations, que vos mots-clés ont subitement changés… vous pouvez aussi tout simplement vous référer à vos anciennes data

Il existe encore d’autres techniques pour récupérer ces informations, en utilisant par exemple des filtres ou des outils indépendants… comme Traffic analysis. Nous ne l’avons pas testé en interne mais les retours semblent plutôt bons.

Vous pouvez aussi nous contacter pour une formation analytics et nous vous proposerons plusieurs solutions afin de révéler le « not provided ».

source

Jonathan Habert


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *