Agence de référencement naturel à Levallois perret

Incendie OVH : Comment préserver son SEO ?

Incendie batiments OVH

Comment préserver son SEO après une perte de son serveur

Le 10 mars 2021, un incendie s’est déclaré dans les locaux d’OVH causant la destruction de 3 data-centers, soit l’équivalent de plusieurs millions de sites internet mis hors-ligne. 

Déclassement, désindexation, cette période de stand-by en attendant le rétablissement des serveurs risque d’avoir de lourdes conséquences sur le SEO des sites internet. En effet, en l’absence de site le Bot ne peut plus crawler et cela aura nécessairement une incidence sur le positionnement des pages à long ou à court terme.

Vous ou vos clients avez-vous été impactés par cet incident ? Comment limiter les dégâts et préserver le SEO de votre site et ne pas perdre les fruits de mois, voire d’années de travail ?

Comment réagir et préserver son SEO en 4 étapes

Après un tel incident, le plus urgent est de récupérer votre site et d’avertir le moteur de recherche pour limiter l’impact de l’incident sur votre référencement.

1ère étape : Mettre à jour les DNS 

Faites pointer les DNS du nom de domaine (NDD) du serveur initial (serveur A) vers le serveur temporaire (serveur B).

2ème étape : Prévenir Google de l’indisponibilité du site

Envoyez un code de réponse HTTP 503 Service Unavailable. Le code 503 indique à Google que le site est en maintenance, ce qui vous octroie un délai de quelques jours avant qu’il y ait un impact sur le positionnement des pages du site.

Renvoyez ce code pour toutes les URLs du site.

3ème étape : Remettre son site en ligne

Si vous disposez d’un backup de votre site, vous pouvez le remettre en ligne sur votre nouveau serveur.

Une autre solution si vous ne possédez pas de copies de votre site, vous pouvez toujours récupérer une vue statique de votre site. 

Vous pouvez donc récupérer une vue statique de votre site directement sur Archive.org

L’inconvénient majeur est que cette solution vous oblige à recréer un site. Il faut aussi savoir que toutes les pages de votre site ne seront sûrement pas disponibles sur Archive.org.

Pour ce faire, vous devez renseigner l’URL du site et récupérer une version antérieure à la date de l’incident via un scrapper (vous récupèrerez donc une version front « light » du site). Des logiciels comme httrack.com permettent d’aspirer Archive.org.

4ème étape : Procéder au recettage du site

Crawlez le nouveau site et comparez avec un crawl antérieur de l’ancien site.

Ou en récupérant des données des sources pour faire la comparaison (ex : Google analytics, Search Console, Semrush…) 

Ensuite, vous devrez reconstituer les pages manquantes.

Très important : n’oubliez surtout pas de supprimer le code 503 pour avertir Google du retour à la normale de la situation.

Nos conseils pour anticiper une telle de situation

Les plus chanceux d’entre nous doivent désormais tirer des leçons de cet événement et se donner les moyens d’anticiper.

Pour restaurer votre site suite à la perte de votre serveur, vous devez impérativement vous organiser dans la répartition de vos différents backups : 

  • Faire des copies du site aussi souvent que possible (en local, sur Google Drive, sur un autre serveur ou tout autre type de cloud.)
  • Penser à diversifier vos sources entre le registrar (NDD) et l’hébergeur, cela limiterait les dégâts si l’une de ces sources venait à rencontrer de tels problèmes.
  • Optez pour des hébergeurs reconnus et de qualité. 
  • Pensez à mettre en place un CDN type Cloudflare qui  proposera une image du site le temps du crash
Expert SEO

Expert SEO depuis plus de 15 ans, Passionné de référencement, Google est mon terrain de jeu. Je suis à votre disposition si vous souhaitez me soumettre des projets ou des questions techniques, n'hésitez pas. A très bientôt


Laisser un commentaire