Agence de référencement naturel à Levallois perret

Plan de taggage Analytics

Mesurez son ROI grâce au web Analytics

Définir ses objectifs

Tracker ses actions

Analyser ses performances

tripleecran

Vous souhaitez obtenir un audit Analytics ?


Remplissez le formulaire






Les champs signalés par * sont obligatoires


Google Analytics : Comprendre le plan de marquage

Dans un contexte ultra concurrentiel, se tourner vers le web analyse est une solution incontournable pour atteindre ses objectifs commerciaux. Vous avez un site e-commerce et vous souhaitez accroître le nombre des ventes en ligne ? Ou c’est la notoriété de votre marque qui vous importe ? À moins que vous ne visiez la monétisation de votre audience ? Pour y parvenir, et ce peu importe le secteur d’activité, il convient d’établir une réelle stratégie digitale, au moyen d’un plan de marquage, pour optimiser son site et analyser les précieuses données que laisse chaque visiteur sur son passage. Mais de quoi parle-ton précisément ? Quel est l’intérêt d’un tel support et par où commencer ?

Si vous disposez déjà de Google Analytics, solution de web analytics la plus répandue, vous vous demandez sûrement pourquoi recourir à un plan de marquage ? Vous avez d’ores et déjà inséré le code de suivi dans le code source de vos pages, au-dessus de la balise , pourquoi ne pas simplement se fier aux données qui vont être récoltées ? Parce qu’il ne tracke pas l’ensemble des actions de l’internaute, voilà tout !

Avant de se lancer dans la création d’un plan de taggage, demandez-vous quelle est votre cible et ce que vous attendez d’elle ? Le but, c’est d’attirer le visiteur sur son site, de faciliter sa navigation de sorte à ce qu’il trouve ce qu’il est venu chercher, et qu’il revienne ! Alors, avant de commencer, posez-vous la question : pour le comprendre, qu’est-ce qui doit être suivi ? À quel endroit de son site ? Sous quelle forme ? À quel moment ? Et pour quel objectif ?

stats

Le plan de taggage

De marquage, de taggage ou de tracking, l’expression peut parfois dérouter mais rassurez-vous, il est toujours question du même plan !

C’est un cahier des charges, à l’attention des équipes techniques, qui répertorie tous les détails de la stratégie marketing que vous comptez déployer : ses objectifs opérationnels, les KPI à suivre, le code à implémenter et l’ensemble des pages et autres liens que vous souhaitez marquer de tags, que l’on appelle aussi balises de suivi. Adapté à l’arborescence du site, le plan de marquage est une feuille de route qui permet de centraliser les données récoltées, au fil de sa croissance, étape par étape.

stat

Les indicateurs de performance : Les KPI

Un KPI, Key Performance Indicator, est une métrique, utilisée sur une période définie, déterminée à partir de ses objectifs opérationnels. Cet « indicateur clé de performance » permet d’étudier son audience avec précision, de mesurer ses efforts et sa progression, d’analyser ses résultats, surtout les mauvais. Lorsqu’ils sont correctement choisis, les KPI permettent de rectifier un éventuel couac et de planifier l’avenir.

Exemple : Vous avez un taux de rebond important sur une des pages « produits » ? Pas de panique, peut-être est-ce dû à un bouton mal situé ou à une information clef que le visiteur ne trouve pas ? A moins qu’il ne s’agisse juste d’un problème technique… C’est dans cet optique que le tracking de ses éléments sur les pages est indispensable. Il renseigne et aide à trouver des solutions.

Si chaque entreprise doit déterminer ses propres KPI, voici 3 indicateurs essentiels à suivre pour atteindre ses objectifs :

• le taux de conversion : c’est le processus par lequel un nouveau visiteur est devenu un utilisateur régulier, avant de devenir client. Pour le calculer, il faut diviser le nombre total de conversions par le nombre total de visiteurs.

• le coût par conversion, quant à lui, illustre l’efficacité d’un investissement publicitaire. Il s’agit en fait du coût total de la publicité, divisé par le nombre total de conversions (d’un nouveau visiteur à un utilisateur régulier et/ou à un client, donc)

• le revenu par conversion, permet de connaître le bénéfice réalisé à partir d’une conversion. Prenez la valeur économique des conversions, multipliez-la par le bénéfice brut en pourcentage et divisez le tout par le nombre total des conversions et vous obtenez le revenu par conversion.

Collecte de données : La méthode

Il y a deux écoles : certains font le choix de tout marquer pour avoir une vision globale des performances de leur site. Les données recueillies ne seront peut-être ni pertinentes ni exploitables tout de suite mais c’est une façon d’anticiper les besoins futurs. D’autres en revanche ne taguent que l’essentiel, pour répondre à un objectif précis, et procèdent palier par palier.

Du site par lequel il est arrivé sur votre page, au contenu fréquemment partager sur les réseaux sociaux, en passant par les caractéristiques des produits qu’il achète, ou décide d’abandonner, étudiez le comportement de l’internaute à la loupe pour optimiser son expérience !

Peu importe la méthode choisie, retenez simplement qu’un marquage de qualité, avec des systèmes performants comme Google Tag Manager c’est l’assurance d’obtenir des informations fiables qui aideront par la suite à prendre les bonnes décisions stratégiques.

Demandez-nous un audit gratuit Analytics